06 80 87 51 15

Pourquoi communiquer en vidéo?

 

La vidéo présente de nombreux avantages pour transmettre un message de manière efficace. De plus en plus d’entreprises et de professionnels l’ont compris et se tournent aujourd’hui vers ce format pour optimiser leur stratégie de communication.

La vidéo occupe une place prépondérante sur Internet depuis ces dernières années. Près de 90% du flux en France est issu de ce format, YouTube et Netflix étant les deux principales plateformes utilisées (plus de 50% du flux à eux seuls).
Les vidéos peuvent facilement être adaptées aux objectifs de communication. Associées aux réseaux sociaux, elles présentent une très forte visibilité en comparaison des autres contenus, surtout si le titre et la miniature sont correctement choisis.

 

Un format favorable à la mémorisation

 

Les vidéos ont l’avantage d’être des supports de communication dynamiques simplifiant la compréhension du message que l’on souhaite partager. La mémorisation est bien plus optimale en regardant une vidéo plutôt qu’un texte écrit. Elle facilite en effet la présentation de l’information en sollicitant à la fois la vue et l’ouïe. Par ailleurs, visionner une vidéo est bien plus agréable du fait de la mise en scène et d’une histoire. Cette démarche favorise la concentration sur le contenu ce qui permet à la personne de mieux se souvenir de ce qu’elle a appris.

C’est d’autant plus vrai pour les vidéos d’animation, qui apportent une stimulation visuelle impactante. Le mouvement des dessins permet de conserver l’intérêt et d’illustrer les propos. Couplé avec une histoire sympathique et/ou drôle avec des effets graphiques et sonores, ce format concentre toutes les caractéristiques pour plaire au public.

 

Les jeunes encore plus concernés

 

 

La population jeune a un attrait particulièrement prononcé pour les vidéos, qui sont pour eux un support de consommation et de communication. Le succès des « Youtubeurs » (jeunes développant des vidéos sur le site YouTube) est là pour en témoigner. Sur la base des travaux de Wiman et Meierhenry (1969), une étude a démontré que les élèves mémorisent en général :

  • 10% de ce qu’ils lisent
  • 20% de ce qu’ils entendent
  • 30% de ce qu’ils voient
  • 50% de ce qu’ils voient et entendent

Le format vidéo constitue ainsi un support attractif et efficace, connaissant un succès de plus en plus conséquent.

 

Article rédigé par :
YanConcepteur-Rédacteur